Zone de Texte:   Née de la fusion de deux sociétés centenaires : la Société centrale de Sauvetage des Naufragés et les Hospitaliers Sauveteurs Bretons, la SOCIETE NATIONALE DE SAUVETAGE EN MER  (SNSM) est une association reconnue d’utilité publique qui compte 255 stations de sauvetage réparties sur toutes les côtes de France et des départements d’outre-mer.
  Sa flotte comprend :
- 40 canots « tous temps », insubmersibles et auto-redressables de 15,50 à 17,60 mètres, vitesse : jusqu’à 22,5 nœuds.
- 31 vedettes de 1ère classe, insubmersibles de 12,80 à 14,05 mètres, vitesse : de 18 à 26 nœuds.
- 70 vedettes de 2ème classe de 9 à 10,50 mètres, vitesse : jusqu’à 28 nœuds.
- 3 vedettes de 3ème classe de 8 mètres, vitesse : 16 nœuds.
- 17 vedettes légères et embarcations diverses.
- 31 pneumatiques semi-rigides et vedettes d’instruction.
Equipés de matériels de navigation et de localisation des naufragés, ces bateaux disposent pour la plupart d’une importante capacité de remorquage.
Le sauvetage en mer des vies humaines est la mission principale accomplie bénévolement et gratuitement par plus de 6000 hommes courageux, animés par une même passion de la mer et des hommes. Disponibles et compétents, ils appareillent dans le quart d’heure qui suit l’alerte.
Ainsi depuis plus de 20 ans, ils ont sauvé 14000 vies humaines et assisté plus de 55000 bateaux.
                                                           AIDEZ LES SAUVETEURS EN MER 
                                                                    en adressant vos dons à : 

                                                    SOCIETE NATIONALE DE SAUVETAGE EN MER
                     
                                                               31, Cité d’Antin    75009 PARIS

 

 

SOCIETE   NATIONALE

DE  SAUVETAGE

EN  MER

          ACCUEIL

 LA CONSTRUCTION

 Chantier LEMAISTRE

QUI ETAIT

YVON SALAÜN ?

LE SAUVETAGE EN   MER

    LA  STATION DE PORTSALL

PHOTOS

    LIENS

Zone de Texte: Vedette SNS 271« Notre Dame du Trégor »
Zone de Texte: Les retraités « Yvon Salaün » et « Aimée-Hilda »

       PHOTOS DES                 TRAVAUX